Co-Pilot

VOTRE CO-PILOTE AU QUOTIDIEN

Breitling Huit Aviation Department Vintage Ad from circa 1938 showing a plane and an onboard instrument
Breitling Huit Aviation Department Vintage Ad C. 1938

THE FIRST CO-PILOT

Parallèlement à la Navitimer destinée aux pilotes de l’aviation civile, au début des années 1950 Willy Breitling commence à travailler sur un chronographe pour les pilotes militaires qui utilisent des instruments robustes, fiables et efficaces signés Breitling depuis la création du départementHuit Aviation en 1938.

La Navitimer est le parfait instrument que les pilotes portent au poignet et qui leur permet d’effectuer toutes sortes de calculs à l’aide de sa règle à calcul rotative. Toutefois, les pilotes ont également besoin d’un chronographe solide et fonctionnel afin de pouvoir chronométrer des événements et lire facilement l’heure sur leur poignet tout en tenant le manche de commande.

L’objectif de ce nouveau chronographe est de compléter la Navitimer, alliée fidèle de tous les pilotes, et Willy Breitling lui choisit un nom qui traduit parfaitement cette attente : la Co-Pilot.

1953
Co-Pilot
Ref. 765 AVI
Totaliseur des minutes : digital
Venus 178 modifié
41mm

1953
Co-Pilot
Ref. 765 AVI
Totaliseur des minutes : digital
Venus 178 modifié
41mm

IL NE S’AGIT PAS D’UN GUICHET DE DATE !

Willy Breitling comprend intuitivement l’importance de la lisibilité pour les pilotes et propose l’idée brillante et révolutionnaire d’afficher les minutes écoulées à l’aide d’un disque au lieu du sous-compteur habituel.

Ce qui ressemble à un guichet de date est en fait un compteur de 15 minutes (car le pilote avait exactement 15 minutes son avion avant le décollage) et cela améliore réellement la lisibilité !

Co-Pilot reference 765 AVI and Navitimer reference 806 Vintage Ad from circa 1950s stating “Breitling appointed supplier to world aviation”
Co-Pilot Ref. 765 AVI & Navitimer Ref. 806 Vintage Ad C. 1950s

La première Co-Pilot (Ref. 765 AVI), lancée en 1953, est la descendante des instruments militaires de bord et de poignet, qui ont été créés par le département Huit Aviation. Les chiffres surdimensionnés de son cadran noir permettent au pilote de lire facilement l’heure sans être distrait de son vol. Sa lunette tournante gravée lui permet de pouvoir lire immédiatement la durée d’un événement qui se déroule depuis un certain temps et peut également indiquer un second fuseau horaire. De plus, tout comme la Navitimer, elle est bordée de petites perles visant à faciliter sa manipulation avec des gants.

Même la référence interne de Breitling « 765 AVI » souligne son application au secteur de l’aviation avec les lettres AVI pour aviation.

Tandis que la toute première Co-Pilot est lancée avec son totaliseur des minutes par guichet, une version similaire plus traditionnelle dotée d’un troisième sous-compteur est commercialisée immédiatement après et les deux montres sont produites en même temps entre le milieu des années 1950 et le début des années 1960.

1953
Co-Pilot
Ref. 765 AVI
Totaliseur des minutes :analogique
Venus 178 modifié
41mm

1953
Co-Pilot
Ref. 765 AVI
Totaliseur des minutes :analogique
Venus 178 modifié
41mm

Cette exécution emblématique a même été rééditée en 2020 sous les traits de la AVI Ref. 765 1953 Re-Edition.

AVI Ref.765 1953 RE-EDITION

Navitimer
Co-Pilot reference 765 AVI vintage ad from circa 1960s stating “Your Co-Pilot For Life”
Co-Pilot Ref. 765 AVI Vintage Ad C. 1960s

THE “REVERSE PANDA” CO-PILOT

Au début des années 1960, le design de la Co-Pilot est agrémenté d’une touche de modernité avec des sous-compteurs blancs contrastants, à l’instar de sa sœur, la Navitimer, et recueille les suffrages bien au-delà du monde de l’aviation.

La Co-Pilot n’est plus cantonnée aux cabines de pilotage des avions de chasse. Elle est portée par des sportifs comme le célèbre coureur automobile Ken Miles et le skieur alpin Jean-Claude Killy, et même par des stars de cinéma telles que Raquel Welch dans Une fille nommée Fathom, film de 1967.

En 1965, sa lunette est désormais en aluminium anodisé noir et sa référence change pour devenir 765 CP, les lettres « CP » signifiant Co-Pilot.

1962 Co-Pilot
Ref. 765 AVI
Venus 178 modifié
41mm

1962 Co-Pilot
Ref. 765 AVI
Venus 178 modifié
41mm

1965 Co-Pilot
Ref. 765 CP
Venus 178 modifié
41mm

1965 Co-Pilot
Ref. 765 CP
Venus 178 modifié
41mm

Co-Pilot reference 765 CP vintage ad from circa 1960s
Co-Pilot Ref. 765 CP Vintage Ad C. 1960s

Dans les années 1960, tandis que les vols transatlantiques sont en plein essor et qu’un nombre de plus en plus important de touristes traversent les océans vers des destinations avec des fuseaux horaires différents, Breitling offre la Co-Pilot Unitime (Ref. 1765), qui permet de lire l’heure sur deux fuseaux horaires à la fois grâce à son cadran de 24 heures et sa lunette tournante.

Le succès de la Co-Pilot est tel que plusieurs versions pour la navigation en mer voient le jour, qui sont utilisées pour mesurer le compte à rebours précédant le départ des régates, apportant ainsi la preuve que Breitling est plus que jamais présente à la fois « en l’air, sur terre et sous l’eau. »

1969 Co-Pilot Unitime
Ref. 1765
Venus 178 modifié
43mm

1969 Co-Pilot Unitime
Ref. 1765
Venus 178 modifié
43mm

1969 Co-Pilot Yachting
Ref. 7650
Venus 178 modifié
43mm

1969 Co-Pilot Yachting
Ref. 7650
Venus 178 modifié
43mm

Chrono-Matic caliber vintage ad from circa 1969 stating “Wear one watch inside another”
Chrono-Matic Vintage Ad C. 1969

THE AUTOMATIC CO-PILOT

L’année 1969 arrive et marque également le lancement du calibre Chrono-Matic, l’un des premiers calibres de chronographe automatique, mis au point en partenariat avec Heuer-Leonidas et Buren-Hamilton.

Ce calibre révolutionnaire allie la performance et les fonctionnalités d’un chronographe au confort d’une montre automatique qu’il n’est pas nécessaire de remonter chaque jour. La Co-Pilot existe en version automatique (Ref. 7651) avec un large boîtier de 48 mm. La Navitimer et la Superocean sont aussi équipées du même mouvement automatique.

Le look de la Co-Pilot est vraiment moderne et sportif, agrémenté de touches orange témoignant du design en vogue dans les années 1970, mais toujours avec de fins index luminescents dans le totaliseur surdimensionné des minutes – caractéristiques de la Co-Pilot.

Aujourd’hui, la collection Breitling Aviator 8 s’inscrit parfaitement dans l’héritage de la Co-Pilot d’origine. 

Avec un design du cadran assurant une excellente lisibilité, un boîtier solide muni de cornes courtes à facettes et d’une lunette gravée, la collection Aviator 8 incarne modernité, héritage et ambition.