Informations sur l’étanchéité

Tous les produits Breitling ont un niveau d’étanchéité exprimé en mètres ou en bars (1 bar ~ 10 mètres ~ environ 33 pieds). Ce niveau d’étanchéité correspond à une norme technique et signifie que la montre résiste à la pression qui règne à la profondeur en question (p.ex. 50 m), lors d’une immersion statique. Par contre, tout mouvement de la part du porteur (sauter, nager, plonger…) ou de l’eau (jet d’eau style douche, courant, cascade…) vient considérablement augmenter la pression que la montre subit. De ce fait, le/la propriétaire ne pourrait pas la porter jusqu’à la profondeur maximale théorique correspondant au degré d’étanchéité. En effet, le niveau d’étanchéité se réfère aux activités auxquelles une montre est destinée, telles que mentionnées dans le tableau ci-dessous.

Breitling Service
3 bars / 30 m (100 ft)5 bars / 50 m (165 ft)10 bars / 100 m (330 ft)≥ 30 bars / ≥ 300 m (≥ 1000 ft)
Eclaboussements
Douche, natation, sports nautiques de surface
Ski nautique, plongeons, snorkeling
Plongée sous-marine
Eclaboussements
Douche, natation, sports nautiques de surface
Ski nautique, plongeons, snorkeling
Plongée sous-marine

Contrôles d’étanchéité/remplacement des joints

L’étanchéité du boîtier est assurée par un système de joints sophistiqué. Ces joints subissent les agressions de divers facteurs extérieurs (transpiration, chaleur, changements de température, rayons ultraviolets, eau chlorée ou salée, produits chimiques, cosmétiques, poussière...). Pour remplir parfaitement leur rôle, ils doivent être remplacés régulièrement. En cas d’utilisation intensive en milieu aquatique, il est recommandé de procéder chaque année au remplacement de tous les joints d’étanchéité, lors d’un service de maintenance. Si non, nous recommandons cette opération tous les deux ans (et impérativement lors du changement de la pile pour les modèles à quartz). Généralement, il est conseillé de faire réaliser un contrôle d’étanchéité une fois par an (idéalement avant la saison des baignades), ou sinon tous les deux ans, par un centre de service ou un détaillant Breitling agréé.

Cinq précautions à prendre dans le domaine de l’étanchéité

  • N’activez jamais les poussoirs de votre chronographe sous l’eau ou lorsque la montre est mouillée (sauf pour les modèles Breitling dotés d’un système de poussoir magnétique breveté et étanches jusqu’à 2000 m). Cela est aussi valable pour les lunettes tournantes (règles à calcul) des modèles Navitimer et Montbrillant.
  • Ne tirez jamais sur la couronne et ne l’utilisez jamais sous l’eau ou si la montre est mouillée (cela vaut autant pour les couronnes standard que pour les couronnes vissées).
  • Si votre montre est équipée d’une couronne vissée, assurez-vous qu’elle soit verrouillée avant toute utilisation en milieu aquatique. Cela est aussi valable pour les poussoirs vissés.
  • N’essayez jamais d’ouvrir le boîtier vous-même.
  • Si de l’eau ou de la condensation apparaît sous la glace, apportez votre montre à un détaillant ou un centre de service Breitling agréé dès que possible.
  • Dans l’eau, utilisez exclusivement des bracelets en métal ou en caoutchouc.

Valve à hélium

Les modèles conçus pour être étanches à de grandes profondeurs (1000 à 3000 m) sont équipés de valves à hélium. Ce système d’une extrême performance permet d’équilibrer la pression entre l’intérieur et l’extérieur de la montre. A partir d’une pression interne de 3 bars, la valve évacue automatiquement l’hélium accumulé lors des excursions réalisées à de grandes profondeurs, ce qui permet d’éviter l’explosion du boîtier.

Couronnes/poussoirs vissés

Les modèles destinés à être utilisés en milieu aquatique sont généralement dotés de couronnes vissées, ce qui permet de garantir une étanchéité optimale. Avant toute utilisation de la couronne, celle-ci doit être déverrouillée par un dévissage, puis revissée afin qu’elle soit à nouveau verrouillée. Le même principe s’applique aux poussoirs vissés.